Votre masque fuit : comment l’expliquer ?

17 janvier 2023

Votre appareil de PPC sur la table de nuit, vous vous installez confortablement dans votre lit et mettez votre appareil en marche pour commencer votre traitement. Mais attendez, quel est ce bruit qui sort de votre masque, comme si l’air s’échappait ? Et pourquoi vos yeux sont-ils secs ? La cause probable ? Une fuite du masque : précisément ce dont vous n’aviez pas besoin pour passer une bonne nuit de sommeil. 

Dans cet article, nous allons voir ce qu’est une fuite de masque pour PPC, quelles en sont les causes courantes et comment y remédier. Nous ne parlons pas dans cet article de la fuite intentionnelle (petit orifice de ventilation qui permet à l’air expiré de sortir, qu’il ne faut pas boucher) mais bien de fuites non-intentionnelles qui peuvent provoquer de nombreux désagréments.

Quelles sont les causes des fuites du masque pour PPC ?

Une fuite au niveau du masque peut avoir trois causes : votre masque n’est pas de la bonne taille ou est mal ajusté, vous n’avez pas le masque adapté à vos habitudes de sommeil, ou votre masque doit être nettoyé ou entretenu. 

Les fuites au niveau du masque peuvent perturber votre sommeil ou celui de votre partenaire, assécher vos yeux et réduire l’efficacité de votre traitement : il est donc important d’identifier la cause pour ne plus avoir ces fuites. Grâce aux informations ci-dessous, vous pourrez dès aujourd’hui vous préparer à de meilleures nuits !

3 raisons pour lesquelles votre masque pour PPC fuit

Votre masque pour PPC est mal ajusté

Un masque qui n’est pas bien adapté est une cause fréquente de fuite. Lorsque votre masque pour PPC n’est pas bien ajusté contre la peau, de l’air peut s’échapper, ce qui peut entraîner une gêne et un traitement par PPC moins efficace.  

Comment s’assurer que votre masque est correctement ajusté :

  1. Allongez-vous. Les contours du visage peuvent changer lorsque nous modifions la position de notre corps. Veillez donc à vous allonger dans votre position de sommeil habituelle lorsque vous mettez votre masque en place. 
  2. Ne serrez pas trop votre masque. Les sangles du harnais ne doivent pas être trop serrées car la bulle de votre masque peut se gonfler un peu lorsque l’air de l’appareil de PPC commence à circuler.

Pour plus d’informations sur la mise en place correcte de votre masque, n’hésitez pas à contacter votre médecin ou votre prestataire de santé à domicile et leur poser toutes les questions que vous souhaitez. Essayez de mettre le masque en place vous-même et si vous trouvez qu’il n’est pas confortable ou efficace, reprenez contact avec votre prestataire de santé à domicile ou votre médecin. Il existe aussi des applications de suivi qui peuvent vous donner des conseils et vous proposer différentes vidéos pratiques sur la mise en place du masque.

Votre masque pour PPC n’est pas adapté à vos habitudes de sommeil

Certains d’entre nous se tournent et se retournent toute la nuit, tandis que d’autres gardent la même position de l’endormissement au lever. Nous sommes tous différents, et il se peut que vous ayez des fuites parce que votre masque ne correspond pas à vos besoins pendant votre sommeil. 

Si, par exemple, vous respirez par la bouche, l’utilisation d’un masque pour PPC nasal ou narinaire peut poser problème car l’air s’échappe par la bouche, ainsi un masque facial (qui couvre le nez et la bouche) pourrait mieux convenir. Si vous avez un sommeil agité, des masques avec une « connexion haute », c’est-à-dire avec le circuit qui se relie au masque sur le haut de la tête, permettent plus de liberté dans les mouvements et seraient plus adaptés à vos habitudes.

De nombreux types et modèles de masque sont conçus pour répondre à vos besoins et vos habitudes de sommeil, discutez de la façon dont vous dormez avec votre médecin et votre prestataire de santé à domicile afin qu’ils puissent trouver le masque qui vous conviendra !

Votre masque pour PPC a besoin d’être nettoyé ou entretenu

Parfois, une fuite du masque peut se produire lorsque votre masque pour PPC doit être nettoyé ou nécessite un entretien. En effet, le sébum peut réduire l’étanchéité de votre masque. Il est recommandé de nettoyer votre masque, la bulle, les embouts narinaires et le harnais tous les jours ou toutes les semaines, selon le type de masque que vous avez. Référez-vous au manuel d’utilisation de votre masque.

Mais le nettoyage ne s’arrête pas au masque ! Une peau propre peut également aider à combattre les fuites du masque. Une bonne routine au coucher pourrait consister à vous laver le visage chaque soir avant de mettre votre masque pour PPC. 

N’oubliez pas que vous devez également inspecter votre masque pour détecter les signes d’usure et de détérioration, car avec le temps, l’étanchéité peut se dégrader. Si vous remarquez que certains éléments de votre installation doivent être remplacés, n’hésitez pas à contacter votre prestataire de santé à domicile.

Mentions Légales:

Cet article de blog contient des informations générales sur la médecine et les traitements. Il n’est pas destiné à remplacer un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement. Ces informations ne sont pas des conseils et ne doivent pas être traitées comme telles. Vous ne devez pas considérer les informations de ce site Web comme une alternative aux conseils médicaux de votre médecin ou d’un autre professionnel de santé.

Si vous avez des questions spécifiques sur un sujet médical, vous devez consulter votre médecin ou un autre professionnel de santé. Si vous pensez souffrir d’un problème médical, vous devez consulter immédiatement un médecin. Vous ne devez jamais retarder la consultation d’un médecin, ignorer un avis médical ou interrompre un traitement médical à cause des informations contenues sur ce site Web. Les opinions exprimées sur ce blog et ce site Web n’ont aucun rapport avec celles d’une université, d’un hôpital, d’un cabinet ou d’une autre institution avec laquelle les auteurs sont affiliés et ne reflètent pas directement les opinions de ResMed ou de l’une de ses filiales ou sociétés affiliées.

Cet article de blog contient des informations générales sur la médecine et les traitements. Il n’est pas destiné à remplacer un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement. Ces informations ne sont pas des conseils et ne doivent pas être traitées comme telles. Vous ne devez pas considérer les informations de ce site Web comme une alternative aux conseils médicaux de votre médecin ou d’un autre professionnel de santé.

Si vous avez des questions spécifiques sur un sujet médical, vous devez consulter votre médecin ou un autre professionnel de santé. Si vous pensez souffrir d’un problème médical, vous devez consulter immédiatement un médecin. Vous ne devez jamais retarder la consultation d’un médecin, ignorer un avis médical ou interrompre un traitement médical à cause des informations contenues sur ce site Web. Les opinions exprimées sur ce blog et ce site Web n’ont aucun rapport avec celles d’une université, d’un hôpital, d’un cabinet ou d’une autre institution avec laquelle les auteurs sont affiliés et ne reflètent pas directement les opinions de ResMed ou de l’une de ses filiales ou sociétés affiliées.