Symptômes de l’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil peut entraîner des conséquences sur la santé.
Réagissez à temps et reconnaissez les symptômes de nuit comme les symptômes de jour.
C’est important de les distinguer et de connaître les facteurs associés.
Certains de ces signes peuvent vous sembler bénins, toutefois leur cumul doit vous alerter.

 

Le ronflement peut-être l’un des premiers signes :

 

Quelle est la cause du ronflement ?

Ronfler peut cacher un syndrome d’apnée obstructive du sommeil.

Pendant le sommeil, les muscles et les tissus mous situés à l’arrière de la gorge (base de la langue, luette, voile du palais…) se relâchent et réduisent l’ouverture permettant le passage de l’air. Une simple respiration va provoquer alors une vibration sur les tissus mous ce qui produira le bruit du ronflement.

Certains facteurs accentuent l’intensité du ronflement :

  • La fatigue
  • Le surpoids
  • La position dorsale pendant le sommeil
  • La consommation d’alcool avant le coucher

Tous les ronfleurs ne sont pas apnéiques, mais presque tous les apnéiques sont ronfleurs !1.

 

Pour en savoir plus consultez notre brochure :

Symptômes de jour

  • Fatigue
  • Altération de l’humeur
  • Dépression
  • Somnolence excessive
  • Manque d’énergie
  • Maux de tête au réveil
  • Troubles de la concentration et de la mémoire
  • Hypertension
  • Troubles de la sexualité

Symptômes de nuit

  • Ronflement
  • Arrêts de la respiration pendant le sommeil
  • Réveils fréquents
  • Sensation d’étouffement
  • Levers fréquents pour uriner
  • Sueurs nocturnes
  • Insomnies

En pleine nuit :

Les symptômes nocturnes liés à l’apnée du sommeil sont souvent détectés par votre partenaire. Si votre agitation le réveille, il est le témoin privilégié de certains symptômes majeurs comme :

• Les ronflements, souvent très sonores, occupent tout ou partie de la nuit et se reproduisent chaque nuit. De nombreux adultes sont concernés par les ronflements et cherchent comment arrêter de ronfler. 1 adulte sur 4 ronfle régulièrement et cette proportion augmente significativement avec l’âge2. 95% des ronfleurs rapportent que cela gêne leur conjoint ou leur entourage2.

• Les arrêts respiratoires nocturnes qui sont dus à une obstruction de la région de la gorge appelée pharynx. Le temps de l’apnée, vous ne ronflez plus, de facto, mais dès lors que vous reprenez votre respiration après un micro-éveil, votre ronflement est décuplé.

 

De votre côté, certains symptomes peuvent perturber votre nuit, comme les levers fréquents pour uriner, les sueurs nocturnes, les insomnies, les sensations d’étouffement …

La journée :

Vous pouvez observer ce qui se produit en vous le jour : les symptômes liés à l’apnée du sommeil sont nombreux. Si vous vous sentez concerné par 3 symptômes ou plus dans la liste suivante, faites le Test Sommeil , imprimez les résultats, si possible, et parlez-en avec votre médecin.

• Fatigue, manque d’énergie : dès le réveil vous vous sentez fatigué même après avoir la sensation d’avoir passer une bonne nuit de sommeil.

• Somnolence au cours de la journée : vous avez besoin d’un environnement stimulant pour ne pas vous endormir. Par exemple, si vous regardez la télévision le soir, il vous est difficile de ne pas sombrer ; pareil avec la lecture.

• Mauvaise humeur, irritabilité, dépression : vous avez moins de patience, vous passez du calme à la tempête intérieure sans pouvoir expliquer cette montée soudaine. Parfois, au contraire, c’est le grand vide en vous et rien ne trouve grâce à vos yeux, vous déprimez.

• Troubles de la concentration et de la mémoire :  vous faites de votre mieux pour vous concentrer, mais vous décrochez. On vous reproche parfois d’oublier des choses importantes, que ce soit dans votre environnement privé ou avec vos relations sociales.

• Baisse de la libido : ce mal-être que vous ne comprenez pas prend tellement de place que votre partenaire sexuel ne vous attire plus.

Les informations ci-dessus résonnent en vous ...

Pour en savoir plus, téléchargez la brochure, ci-contre, ou commandez là en cliquant ici.

Vous pouvez également faire le test, imprimer les résultats, si possible, et les apporter à votre médecin pour en discuter avec lui.

Les facteurs à l'origine du SAOS

Il en existe plusieurs :

  • Il touche davantage les seniors. Le SAOS (Syndrome d’Apnées Obstructives du Sommeil) survient plus souvent après 50 ans.3
  • l’obésité est un facteur favorisant mais non obligatoire.3 En effet, une personne en surcharge pondérale présente plus de risques d’être apnéique qu’une personne présentant un IMC (Indice de Masse Corporelle) normal.
  • la forme de la langue4
  • l’obstruction nasale5
  • la consommation d’alcool, de somnifères ou d’anxiolytiques provoque le relâchement des voies aériennes et peut déclencher ou aggraver le ronflement ou le SAOS.6

 

L’apnée du sommeil ne concerne pourtant pas uniquement les hommes en surpoids de plus de 50 ans. Ainsi, la recherche montre que les enfants et les femmes post-ménopausées sont également des sujets à risque.

1. Mendes FA & al. Epidemiologic Profile of Patients with Snoring and Obstructive Sleep Apnea in a University HospitalInt Arch Otorhinolaryngol. 2014 Apr; 18(2): 142–145.
2. Enquête A+A Healthcare auprès d’un échantillon de 1000 personnes représentatives de la population générale de plus de 25 ans, SAHOS léger avec IAH<15 – Janvier 2011 – Consultable sur le site www.ronflement-equinox.fr
3. Franklin KA, Lindberg E. Obstructive sleep apnea is a common disorder in the population – a review on the epidemiology of sleep apnea. Journal of Thoracic Disease. 2015;7(8):1311-1322. doi:10.3978/j.issn.2072-1439.2015.06.11.
4. Ito E & al. Oropharyngeal Crowding Closely Relates to Aggravation of OSA Chest. 2016 Aug;150(2):346-52.
5. Ishii L & al. Does Nasal Surgery Improve OSA in Patients with Nasal Obstruction and OSA? A Metaanalysis. Otolaryngol Head Neck Surg. 2015 Sep;153(3):326-33.
6. M.-F. Vecchierini & al. Stratégie thérapeutique du SAHOS intégrant les traitements associés ? Revue des Maladies Respiratoires.2010. Volume 27, numéro S3 pages 166-178