Informations sur le Syndrome
  d'Apnées du Sommeil (SAS)


QU'EST CE QUE LE SYNDROME D'APNÉES OBSTRUCTIVES DU SOMMEIL (SAOS)?

Pendant le sommeil, la personne souffrant de SAOS subit un rétrécissement de son pharynx lié à un relâchement musculaire. Cela entraîne une circulation de l'air plus difficile et un ronflement à cause des vibrations de l’air. Si les voies aériennes se ferment complètement, la personne s'arrête temporairement de respirer : elle fait une apnée obstructive.

Un tel événement peut durer 10 secondes ou plus. Il peut être fréquent et se produire jusqu'à plusieurs centaines de fois par nuit. Le sommeil est perturbé sans que le sujet en ait forcément conscience (éveils brefs après chaque apnée).
         
     

La courbe bleue représente les cycles de sommeil d'une personne normale, la rouge, ceux d'un patient apnéique.
On observe notamment que le patient apnéique n'atteint que très rarement le sommeil profond,
sommeil récupérateur et fait moins de sommeil paradoxal, stade pendant lequel nous rêvons.

 

   

Le Syndrome d’Apnées Obstructives du Sommeil est dangereux pour la santé

Il peut exister un lien entre le SAOS et ces maladies :

> l’hypertension
> les maladies cardiovasculaires 
> le diabète

Le SAOS peut entraîner une détérioration de la qualité de vie : somnolence excessive, risque plus élevé d’accident de la route, altération de l’humeur ou dépression, troubles sexuels.

L'apnée du sommeil est aggravée par la surcharge pondérale. On la diagnostique très fréquemment chez les patients obèses, et particulièrement dans les obésités sévères.

 

    

Les formes plus rares de Troubles Respiratoires du Sommeil

Certaines personnes peuvent présenter des formes plus rares de Troubles Respiratoires du Sommeil, mettant en jeu d'autres mécanismes.

> Le Syndrome d'Apnée du Sommeil Central (SASC) : Ce syndrome est causé par une défaillance 
   ou une instabilité de la commande respiratoire. La respiration est alors irrégulière, entrecoupée 
   d’arrêts respiratoires. Parfois, elle prend une forme particulière avec une alternance de périodes 
   de grande respiration et de pauses. On parle alors de Respiration de Cheyne-Stokes. Souvent, 
   cette forme d’apnée du sommeil est en relation avec une autre maladie, par exemple l’insuffisance 
   cardiaque, mais cela peut ne pas être le cas.

> Parfois, une même personne peut avoir un SASC et également des apnées obstructives, on parle 
   de Syndrome d'Apnées du Sommeil Mixte.

> Syndrome Obésité Hypoventilation (SOH) et symptômesCe syndrome beaucoup plus méconnu 
   concernerait jusqu’à 10 % de la population obèse(1). On parle de SOH lorsque des patients obèses 
   ne sont plus en mesure de correctement évacuer le jour, l’excès de CO2 accumulé pendant la nuit. 
   Pendant leur sommeil, les malades multiplient les arrêts respiratoires, provoquant une diminution 
   de leur taux d’oxygène, puis une incapacité progressive à correctement évacuer leur CO2. Cette 
   défaillance de la commande et de la mécanique respiratoire est en lien direct avec l’obésité. 
   Le SOH est une insuffisance respiratoire chronique qui conduit souvent à des détresses 
   respiratoires sévères. Pour plus d’ 1/3 des patients, le diagnostic est seulement posé à la suite 
   d’une admission en soins intensifs.

Les principaux symptômes du SOH sont :
             - essoufflement
             - difficultés respiratoires
             - maux de tête au réveil
             - somnolence excessive pendant la journée
             - peau cyanosée, etc...

Un trop grand nombre de malades sont diagnostiqués trop tardivement, dans le cadre d’une détresse respiratoire sévère, mettant en jeu leur pronostic vital

 

Les principales pathologies du sommeil sont :

>  Les Insomnies
>  Le Syndrome d’Apnées du Sommeil
>  Le Syndrome des Mouvements Périodiques des jambes
>  Les Troubles de l'hygiène de sommeil
>  La Narcolepsie
(trouble de l'état de veille qui se manifeste 
    par des crises brusques et passagères de sommeil)

Parmi ces pathologies, le Syndrome d’Apnées du Sommeil est extrêmement courant : il affecte entre 5 et 15% de la population adulte(2,3,4), selon l'âge

 

Références :
 
(1) E. Weitzenblum et al, Syndrome obésité-hypoventilation. Rev Mal Respir 2008;25:391-403 (2) Young T, Palta M, Dempsey J, Skatrud J, Weber S,Badr S. The occurrence of sleep- disordered breathing among middle- aged adults. N Engl J Med 1993;328(17) :1230- 5. / (3) Bixler EO, Vgontzaz AN, Lin HM, Ten Have T, Rein J, Vela-Bueno A, Kales A : Prevalence of Sleep-disordered Breathing in Women. Effects of Gender. Am. J. Respir. Crit. Care Med., Volume 163, Number 3, 2001, 608-613 / (4) Duran J, Esnaola S, Rubio R, Iztueta A : Obstructive sleep apnea-hypopnea and related clinical features in a population-based sample of subjects aged 30 to 70 yr. Am J Respir Crit Care Med. 2001 Mar;163(3 Pt 1):685-9


Mentions légales - Plan du site - Dernière mise à jour le 02 Janvier 2013