Partagez votre
  Expérience






12 septembre 2013 : Hélène, 23 ans

"Bonjour, il y a maintenant 7 mois que l'on m'a diagnostiqué un SAS, depuis je suis appareillée et je revis. Même si le dispositif est contraignant notamment au niveau de l’esthétique je ne m'en passerai pour rien au monde. Dès la première semaine j'ai senti la différence, plus de somnolence dans la journée, beaucoup moins irritable et plus de mal à me lever le matin!! A tous ceux qui hésitent je conseille vivement d'essayer !"

 
16 aout 2013 : Alain, 62 ans

"Depuis que je porte ce masque nasale je me sens nettement mieux dans la journée, moins fatigué et plus volontaire à bricoler."

 
5 juillet 2013 : Thierry, 40 ans

"On m'a découvert un SAS à 37 ans. C’est mon amie infirmière travaillant en ORL qui s’en est aperçue !!!! Elle m’a sauvée la vie car mon papa en est mort à 51 ans et mon frère à 39 ans. A l’époque cette pathologie était non reconnue. Déclaré juste après la fin de mon divorce, le SAS a littéralement explosé mon couple. Et oui !!! Aujourd’hui, je porte une orthèse mandibulaire après avoir essayé multiple VNI. Je devenais claustro ! Je cassais tous en pleine nuit mais à ce jour je suis heureux. Je revis et je reconstruis toute ma vie avec ma compagne qui a 10 ans de moins que moi. La route a été longue et fastidieuse mais le résultat et là !!!"

 
1er juillet 2013 : Farid, 48 ans

"Je ressentais une fatigue insupportable depuis des années. La semaine dernière, j’ai fait un bilan du sommeil pour savoir ce qui n'allait pas. On a découvert que j'avais une respiration irrégulière quand je dormais donc que je faisais de l'apnée du sommeil. Depuis, je dors avec un appareil et ce jusqu'à la fin de mes jours…"

 
27 juin 2013 : Danielle, 55 ans

"Ça fait seulement une semaine que j'utilise l'appareil et je vois la différence au réveil. Meilleure pression artérielle et plus de maux de tête. Mais qui a dit que l'on ne pouvait plus dormir sur le côté ???"

 
24 mai 2013 : Marie, 48 ans

"Je suis appareillée depuis 2 nuits et ça a déjà changé ma vie ! Je soupçonnais que je faisais des apnées, mon mari m'en parlait et on plaisantait des bruits étranges que je faisais en dormant. J'ai beaucoup moins rigolé lorsque les résultats de la poly-somnographie ont montré un SAS très sévère puisque je faisais 58 apnées par heure !!! Je ne m'attendais pas du tout à ça et j'ai été effondrée quand le pneumologue m'a dit que je n’avais pas le choix, je devais absolument être appareillée. J'imaginais un gros appareil, bruyant et encombrant et je ne m'imaginais pas avec un masque au lit, je ne trouvais pas ça glamour du tout. En fait, j'ai un tout petit appareil qui est absolument silencieux aussi bien pour moi que pour mon mari. Et le masque est tout petit, il ne prend que le nez. Franchement, je l'ai supporté la nuit entière dès la première nuit. Aujourd'hui, après 2 nuits complètes et une sieste de 2h hier (avec l'appareil), je peux dire que je commence à en ressentir les bienfaits. Pour être totalement honnête, ça a déjà changé ma vie. Je ne suis plus fatiguée au réveil, j'ai vraiment l'impression de m'être reposée. Je n'ai plus de douleurs aux cervicales, ni de migraines au réveil. J'arrive même à aller jusqu'aux toilettes sans me faire pipi dessus !!! Mes muscles reçoivent à nouveau l'oxygène dont ils ont besoin pour fonctionner correctement et du coup, toute la machine se remet en marche normalement. C'est incroyable la rapidité avec laquelle ma vie s'améliore. Ma mémoire immédiate fonctionne à nouveau et j'arrive à me concentrer sans ressentir une grande fatigue. Et dire que cette maladie a mis des années à s'installer insidieusement sans que je ne fasse le lien entre elle et mes différents symptômes... Je n'en reviens pas de toute cette souffrance que mon cerveau et mon corps en général ont eu à endurer à causes de mes apnées. C'est avec les améliorations que je ressens en à peine 2 jours que je comprends tout le mal que je me suis infligée en n'ayant pas conscience de ma maladie. Je conseille vivement à toutes les personnes qui présentent des symptômes de se faire dépister et surtout d'accepter de se faire appareiller car ça ne peut que leur rendre la vie plus belle et surtout plus facile. Mon mari a très bien accepté l'appareil, d'autant plus qu'il souffre de certains symptômes lui aussi. Alors le rendez-vous est pris avec le pneumologue pour qu'il se fasse dépister lui aussi…"

 
23 mai 2013 : Elisabeth, 56 ans

"Appareillée depuis 6 ans je ne quitterais plus mon appareil. Malgré la contrainte qu'il représente, il me sauve la vie."

 
4 mars 2013 : Franck, 15 ans

"Je suis fatigué l’après midi. La nuit, je ronfle et me réveille  fréquemment J'ai peur de souffrir d'apnée du sommeil ..."

 
11 février 2013 : Alexandre, 27 ans

"J'ai été diagnostiqué apnéique il y a 10 ans. J'ai aussitôt été appareillé. Après 5 ans de traitement, j'ai pris l'initiative de l'interrompre. Mais voilà, je rends la vie difficile à toute personne qui prend le risque de passer la nuit avec moi, sans compter la fatigue quotidienne et la peur de tremper mon lit. A 27 ans, je vous assure que ce n’est pas du tout vivable. J'ai donc décidé de reprendre le traitement. Cela fait seulement 3 jours et je ressens déjà un mieux être. Certes, c'est sûrement encore tôt pour le constater mais j'en suis arrivé à la conclusion qu'être appareillé est la meilleure solution, malgré toutes les contraintes que cela implique. J'ai pu dormir avec ma moitie pour la première fois et cela grâce à cette machine."

 
10 février 2013 : Sylvia, 57 ans

"Diagnostiquée apnéique, l’ORL m’a très clairement indiqué que ma vie était en danger. La première nuit, j’ai supporté le masque seulement deux heures. Les nuits qui ont suivi, j’ai pris sur moi et gardé l’appareil toute la nuit. Aujourd’hui, après un an d’appareillage aucun regret. Mettre mon masque tous les soirs est devenu un geste tout à fait normal. Le matin, je me réveille « presque » en forme, je dis « presque » car à 57 ans ce n’est quand même pas comme à 30 ans ! La journée, plus de fatigue, plus de trous de mémoire pendant les réunions. Alors à tous ceux qui ont un doute n’hésitez pas, consultez ! Ne prenez pas de risque, votre vie pourrait s’en trouver chamboulée !"

 
N’hésitez pas à laisser votre témoignage ci-dessous :

E-mail * :



L'administrateur du site se réserve le droit de ne pas diffuser tous les témoignages.

Merci de saisir le code de sécurité :
<<  <   page 2 / 38  >  >>


Mentions légales - Plan du site - Dernière mise à jour le 02 Janvier 2013